Download.com
  • Navigation
  • recherche ouverte
Fermer

PLATES-FORMES

LIENS POPULAIRES

CATÉGORIES

AIDE ET PARAMÈTRES

Avis de la rédaction

Avis :

Avira revient au domaine de la sécurité avec une deuxième remise en état pour la deuxième année de son produit antivirus phare gratuit et ses versions payantes. Alors que l'année dernière, les améliorations portaient sur la simplification de l'installation et la modernisation de son interface, la version 2013 fait tout pour proposer des fonctionnalités de sécurité compétitives et novatrices.

Dans la version gratuite, Avira a même supprimé ses odieuses fenêtres intempestives qui vous interrompent à tout bout de champ. C'est bien tout beau ça, mais certains éléments agressifs de ces fonctionnalités nous ont donné à réfléchir quand nous avons utilisé la suite.

Installation

L'installation rapide et améliorée de l'année dernière a été légèrement modifiée, ce qui peut poser quelques problèmes à certains.

Obtenir Avira n'a jamais été aussi facile avec une installation qui se fait toujours en deux clics. La société affirme avoir développé l'installation en deux clics dans le cadre de sa stratégie « moins, c'est plus », offrant ainsi le même niveau de protection qu'auparavant, mais sans embêtements. Bien entendu, cela revient à admettre les problèmes qui existaient avant.

Quoi qu'il en soit, l'installation est la plus simple parmi les principales suites de sécurité gratuites. Le processus en deux clics détecte automatiquement les composants de sécurité concurrentiels et les supprime, et vous êtes donc prévenu : si vous croyez bénéficier d'une meilleure sécurité en utilisant deux antivirus en parallèle, Avira ne vous laissera pas.

Ce concept est si agressif que, parfois, le programme ne s'installe pas comme il faut. Un conflit entre Avira et une suite de sécurité que nous avions préalablement installée sur notre ordinateur d'essai et qui avait laissé derrière elle une douzaine de clés de registre a entraîné un crash de notre ordinateur avec un « écran bleu de la mort » sur un ordinateur qui était sinon toujours stable. En fin de compte, peu importe que ce soit la faute d'Avira ou de l'autre suite de sécurité. Personne ne souhaite se retrouver face à face avec l'écran bleu de la mort pendant l'installation d'un programme, et la plupart tiendront le nouveau logiciel pour responsable.

Un autre clic vous permet de continuer après la barre d'outils et moteur de recherche Ask.com, mais là au moins, Avira reste poli : vous êtes invité à accepter, non à refuser, cette option. L'écran de barre d'outils lui-même est un peu vague : il s'agit en fait de la fonctionnalité WebGuard d'Avira, optimisée par un moteur de recherche Ask.com qui fait partie de la barre d'outils. On vous propose également la possibilité de configurer Ask.com comme moteur par défaut pour votre navigateur, bien que cette option ne soit pas cochée par défaut.

Nous abordons la barre d'outils et les modifications qui y sont apportées dans la version 2013 dans la section sur les fonctionnalités ci-dessous.

À la fin du processus d'installation, Avira lance une analyse rapide. Sur notre ordinateur d'essai, cela a pris environ 1 minute et 43 secondes, un temps d'attente raisonnable avant que la suite soit prête à fonctionner.

Interface

L'interface n'a pratiquement pas changé de puis l'année dernière. Quelques petits ajustements ont été effectués afin d'accueillir les nouvelles fonctionnalités mais, à part cela, son apparence et sa navigation sont les mêmes que dans la version 2012. Ceci est tout à fait acceptable, cette interface étant simple et semblable à celle de nombreux concurrents.

Un volet de navigation à gauche affiche vos outils, tandis que le volet central vous permet d'explorer votre sécurité plus en profondeur. Des boutons bascule vous permettent d'activer et désactiver facilement les version gratuite, bien qu'il convienne de remarquer que la version gratuite est assez limitée par rapport aux logiciels gratuits de la concurrence.

Une bannière rouge renfermant le nom du programme sert d'emballage pour identifier la suite, avec une barre de menus de style Windows XP au-dessus d'elle. Le look n'est pas trop mal avec Windows 7, bien qu'il soit nettement archaïque. Il a l'air encore plus ancien avec Windows 8. La seule fonctionnalité dont la seule possibilité d'accès dans l'interface est la barre de menus est le menu d'aide, ce qui est dommage car un petit ajustement aurait suffi à la rendre plus attirante.

L'interface principale est la fenêtre d'état, qui affiche une case verte pour vous faire savoir que tout va bien. Cette case devient jaune quand vous devez exécuter certaines tâches de sécurité ou quand une fonctionnalité est désactivée, par exemple la protection en temps réel. Elle devient rouge quand un élément critique nécessite votre attention.

Au-dessous, vous disposez de deux catégories : PC protection et Internet protection. La première vous protège contre les menaces locales, tandis que la seconde vous protège contre les nouvelles menaces. Sous PC Protection, vous pouvez activer votre protection en temps réel, lancer une analyse manuellement, démarrer une mise à jour ou mettre le logiciel à niveau avec la version payante d'Avira. Utilisez l'icône d'engrenage de chaque option pour ouvrir la fenêtre de configuration, qui présente un curseur dans son coin supérieur gauche pour vous permettre de passer rapidement de la vue standard au mode d'expert.

Un petit conseil pour l'option d'analyse de système dans le volet de navigation gauche : c'est où vous iriez lancer les types spécifiques de balayages, ou des balayages sur les pièces spécifiques de votre ordinateur, telles qu'un balayage de rootkit dans C : /Windows. Pour lancer une analyse générique, utilisez l'option Scan System dans la fenêtre d'état.

Sous Internet Prorection, Avira Free ne propose qu'une seule option : Web Protection. Si vous décidez de ne pas installer la barre d'outils, l'ensemble de cette section est affiché en gris.

Cela n'a pas l'air de grand chose, mais c'est exactement ce que souhaite l'éditeur du logiciel. Il s'agit de la version d'Avira la plus facile à utiliser qui ait vu le jour.

Fonctionnalités et compatibilité

Si les nouvelles fonctionnalités d'Avira sont le plus grand atout de la version 2013, il n'y a pas que des avantages. La société a porté tous ses efforts sur le développement de ses fonctionnalités de sécurité pour couvrir les réseaux sociaux, le blocage des suivis et la vérification des sites Web, tout en accordant aussi une grande attention au support technique en crowdsourcing. Ceux qui sont des utilisateurs d'Avira Free de longue date seront ravis que les offres de mise à niveau affichées sous la forme de fenêtres intempestives aient été définitivement éliminées si vous installez la barre d'outils d'Avira.

La barre d'outils est devenue un outil majeur d'Avira et la société l'utilise pour mettre en œuvre de nombreuses fonctionnalités de sécurité au sein des navigateurs. La société s'est associée à Abine pour intégrer son bloqueur de suivi et de publicités Do Not Track Plus à la barre d'outils. La barre d'outils offre également le new Web site reputation adviser, que CallingID lui a prêté, ainsi que la social networking protection, fournie par SocialShield, une société achetée par Avira en début d'année.

Un nouveau « Experts Market » est aussi accessible depuis la barre d'outils. Il s'agit du support technique en crowdsourcing d'Avira, où ses usagers experts peuvent partager leur savoir-faire avec d'autres en établissant leurs propres tarifs. L'Experts Market est conçu pour relier les experts techniques aux individus qui sont à la recherche de solutions techniques. Ces usagers experts peuvent alors demander les tarifs qu'ils souhaitent pour leurs services et Avira leur prend une commission de 10 pour cent.

Il y a du bon et du mauvais dans cette barre d'outils. Si vous l'installez, vous pouvez profiter de ces bonus de sécurité. Cependant, elle remplace aussi votre moteur de recherche par défaut par Ask.com avec la marque Avira. Ce n'est pas là un obstacle insurmontable dans Firefox, qui a sa propre zone de recherche dédiée. Cela rend toutefois les choses très pénibles avec Chrome, car ce navigateur utilise une barre d'emplacement et de recherche unifiée. La fonction Do Not Track Plus d'Albine est disponible gratuitement de façon autonome, donc si cette réquisition de moteur de recherche est intolérable à vos yeux, il existe d'autres moyens d'obtenir la protection offerte.

Avira a également modifié d'autres parties de la suite. Le fichier de définition des virus et le moteur de protection recherchent maintenant des mises à jour toutes les six heures au lieu de le faire une seule fois par jour. Premium Avira effectue la même recherche toutes les deux heures. Il existe également une appli pour Android qui offre des fonctionnalités anti-vol et de suivi d'appareil mais, contrairement aux versions gratuites et payantes de la concurrence, l'appli d'Avira pour Android n'a pas de moteur de sécurité. En bref, elle ne vous protège pas contre les programmes malveillants sur Android.

Les fonctionnalités fondamentales d'Avira pour la sécurité restent intactes. Les analyses recherchent les virus, les chevaux de Troie, les rootkits et les logiciels de publicité. Il s'agit d'un moteur générique pour l'élimination des menaces, mais Avira, tout comme de nombreuses autres suites de sécurité, est bien plus efficace pour empêcher les menaces de vous infecter que pour éliminer celles que vous avez déjà attrapées.

Le menu d'options avancées ne propose pas grand chose de neuf non plus. N'importe quel débrouillard peut facilement explorer les paramètres de sécurité et extraire les informations souhaitées ou configurer un niveau de sécurité très personnalisé. Il est par exemple possible de lancer une analyse en tant qu'administrateur à partir de l'interface principale, qui est une fenêtre affichant les performances d'analyse en temps réel, ou encore de configurer le mode d'analyse des archives ou le rappel de redémarrage, si vous aimez ce genre de casse-pieds automatiques.

Le moteur exécutant les analyses protège vos fichiers hôte par défaut et l'utilisation des ressources reste faible, tout comme pour la version de l'année dernière. Si un problème est découvert, un bouton Fix Problems fonctionnant avec un seul clic s'affiche au haut de la fenêtre d'état. Cliquez sur ce bouton et, même si la correction consiste seulement à réactiver un module désactivé, le programme s'en charge de votre part.

La fonctionnalité WebGuard, qui n'est disponible que si vous installez la barre d'outils Avira, adopte une approche plus agressive pour détecter les sites pouvant héberger des programmes malveillants avant qu'ils ne soient chargés sur votre ordinateur. Cela est assez semblable à ce que propose la concurrence. Cependant, quand on considère ce la barre d'outils coûte au navigateur sur le plan des performances, il aurait été plutôt sympa d'afficher au moins l'évaluation des résultats des recherches. Dommage que cela ne soit disponible que si vous utilisez la zone de recherche dédiée sur la barre d'outils Ask.com.

Au niveau des fonctionnalités, la version gratuite offre le type de sécurité qui conviendra à presque tout le monde. Pour ceux qui veulent plus, Avira Antivirus Premium 2013 (29,99 $ pour une licence d'un an) offre le blocage des sites Web malveillants et un support technique téléphonique en direct. Avira Internet Security 2013 (59,99 $ pour une licence d'un an) déploie des contrôles parentaux, une protection contre les courriers électroniques poubelle, des mesures contre le hameçonnage, une protection Wi-Fi et un pare-feu qui s'est avéré être trop bavard et importun à mon goût. Si vous êtes obsédé par Avira, vous pouvez faire une mise à niveau vers Avira Internet Security Plus 2013 pour 81,99 $, et vous pouvez ainsi profiter d'un optimisateur de performance système supplémentaire et d'un chiffreur de fichiers.

Performances

Sur le plan des performances, c'est plutôt du quitte ou double pour Avira, avec des taux de détection élevés mais de nombreux faux positifs. Avira a toutefois fourni de nombreux efforts en la matière et il s'agit de l'une des meilleures versions d'Avira que nous ayons vues.

Avira Free Antivirus 2013 a le même moteur de détection comme ses grands frères payants, Avira Antivirus Premium 2013 et Avira Internet Security 2013, et ces explications s'appliquent donc aux trois.

Dans le cadre d'un essai réel, Avira a réalisé son analyse initiale pendant l'installation en 1 minute et 51 secondes, soit environ 30 secondes de plus que l'année dernière. L'analyse complète a pris 1 heure et 25 minutes, ce qui est la moyenne sur trois installations. C'est une valeur appropriée pour une analyse qui consomme tant de ressources.

Les essais de CNET Labs ont constaté qu'Avira est plus lente que la plupart de ses concurrents dans presque tous les cas et que des besoins d'amélioration se font ressentir à tous les niveaux. Le temps de démarrage est bien plus lent qu'en moyenne, de même que les temps d'analyse, de décodage pour iTunes et pour deux des trois tests Cinebench. Le seul test pour lequel les trois versions d'Avira 2013 ont obtenu de bons résultats est le temps d'arrêt, avec à peine 2 secondes ajoutées sur les 3 secondes de l'ordinateur non protégé.

Th de table.geekbox {fond-couleur:#E6ECEF ; texte-alignez : gauche ; police-poids : audacieux ;} table.geekbox tr.even {fond-couleur:#CCCCCC ;} .ratingGood {couleur:#093;} .ratingAverage {couleur:#666;} .ratingBad {couleur:#C00 ;}

Programme de sécurité Temps de démarrage Temps d'arrêt Sortie de veille Temps d'analyse Exécution des produits de MS Office Décodage d'iTunes Multitâches média Cinebench
Système non protégé 47,5 7,8 11,5 n/a 412 124 344 17 116
Moyenne de tous les systèmes testés (à ce jour) 59,7 11,2 12,3 1 004 412 125 344 17 140
Avira Free Antivirus 2013 58,7 10,6 13,8 1 085 410 125 342 16 825
Avira Antivirus Premium 2013 54,3 11,3 14,9 1 142 405 125 343 17 390
Avira Internet Security 2013 60,3 10,2 11 1 081 408 127 343 16 985

* Tous les essais sont mesurés en secondes, sauf pour Cinebench. Pour l'essai Cinebench, le chiffre le plus élevé est meilleur.

L'agence de tests indépendants AV-Test.org a obtenu d'excellents scores pour Avira Internet Security 2012 dans le cadre d'un essai sous Windows XP de septembre 2012. La suite a décroché 5,5 sur 6 dans la catégorie Protection, 5,5 sur 6 dans la catégorie Réparation et 4 sur 6 dans la catégorie Convivialité, ce qui donne un score total de 15 sur 18. C'est là un excellent score, particulièrement avec Windows XP, qui est notoirement sujet aux accidents.

Sur un ordinateur Windows 7 pendant juin 2012, Avira Internet Security 2012 n'a pas connu un sort aussi brillant. Il a obtenu 4,5 sur 6 dans la catégorie Protection, 4 sur 6 dans la catégorie Réparation et 4 sur 6 dans la catégorie Convivialité, ce qui donne un score total de 12,5 sur 18, juste au-dessus du seuil minimal de 11 pour obtenir le certificat AV-Test.org.

Veuillez remarquer que AV-Test.org définit ses catégories de la façon suivante : « 'Protection' désigne la détection statique et dynamique des programmes malveillants, avec notamment « des essais réels d'attaque de zéro jour. Pour 'Réparation', nous contrôlons la désinfection du système et la suppression des rootkits en détail. Les essais de 'Convivialité' se penchent notamment sur le ralentissement du système causé par les outils et le nombre de faux positifs. »

Le dernier essai de produit complet de AV-Comparatives.org, qui examine l'analyse à la demande, les essais rétroactifs et les protections « de la vie réelle », y compris les protections dans le nuage, place Avira Internet Security 2012 sur un terrain moins stable. L'essai septembre 2012 a constaté que 97,3 pour cent des attaques et des menaces qui lui sont envoyées sont bloquées, ce qui est une valeur moyenne dans la gamme variée des 21 suites proposées par la concurrence. En attendant, en consultant les résultats accumulés des essais de produit complet entre janvier 2012 et septembre 2012, il est clair qu'Avira 2012 a fait quelques progrès, son taux de réussite de 98,1 pour cent le situant au même niveau. Les chiffres sont bons, mais pas excellents.

Il est donc juste de conclure en disant que, d'après les essais mis en œuvre par des tiers, Avira 2012 a obtenu de meilleurs résultats que la moyenne, mais qu'il lui reste du chemin à faire. On est bien loin des performances passées d'Avira 2011, qui avaient dû se débattre contre de nombreuses difficultés au départ, mais qui a amélioré ses scores au fil du temps. Bien qu'il ne s'agisse certainement pas de la suite la plus efficace disponible, dans l'ensemble, Avira vous protégera contre la plupart des menaces. Attendez-vous cependant à voir des effets non négligeables sur votre système.

Conclusions

Nous avions vraiment envie d'aimer Avira 2013. Ses nouvelles fonctionnalités sont novatrices et progressistes, et il ce n'est pas tous les jours qu'on voit des innovations dans le monde des suites de sécurité. Il est extrêmement important d'informer les gens sur les enjeux plus larges liés à la protection des données confidentielles et qui n'ont pas forcément un rapport direct avec les virus.

Malgré cela, la suite aurait pu faire des efforts pour diminuer son empreinte sur votre système. En tenant également compte du fait que sa barre d'outils provoque trop d'interférences au niveau de la navigation en ligne, nous allons vous recommander de laisser tomber Avira cette année, sauf si vous êtes un grand amateur de ce produit. Si c'est la sécurité gratuite qui vous intéresse, pensez Avast, AVG ou Panda.

 
lisez plus +

Que devez-vous connaître le logiciel libre ?

screenshots

Toutes les spécifications

Quoi de neuf dans la version 15.0.36.226

La version 15.0.36.226 inclut peut-être des mises à jour, des améliorations ou des corrections de bogue non indiquées.

Général

Éditeur Avira
Site Internet de l'éditeur https://www.avira.com
Date de sortie 01 avril 2019
Date d'ajout 01 avril 2019
Version 15.0.36.226

Catégorie

Catégorie Logiciels de sécurité
Sous-catégorie Suites de logiciel de sécurité Internet

Systèmes d'exploitation

Systèmes d'exploitation Windows 7/8/10
Configuration requise supplémentaire Aucun

Informations sur le téléchargement

Taille du fichier 5,65 Mo
Nom du fichier avira__isec0___dlc.exe

Popularité

Total des téléchargements 1 175 625
De la semaine dernière 3

Prix

Modèle de licence Essai gratuit
Limites 30 jours d'essai
Prix 57,99 $