Aussi vieux qu'il est, iTunes n'est pas le Media Player libre le plus ancien autour. Puisqu'il était marié à l'iPod, bien que, il n'y ait eu aucun nier qu'il est l'industriellement compatible pour le logiciel universel de jukebox et que le programme est devenu pratiquement synonyme avec les médias Playback. Disponible pour Windows et Mac, iTunes manipule la musique et la vidéo également bien dans une disposition propre.

L'empaquetement avec l'iPod et iPhone lui ont fait la centrale électrique qu'elle est: ni l'un ni l'autre dispositif ne fonctionnera à moins que vous le reliiez à iTunes d'abord. Les raccordements au magasin de iTunes et au magasin d'APP sont indispensables, bien que les ventilateurs du magasin d'Amazone doivent regarder ailleurs. La version de Mac est pratiquement impeccable, excepté ce manque de personnalisation. La version de Windows fonctionne presque aussi bien, mais est infâme non seulement pour être raide comparée aux jukeboxes à l'origine conçus pour Windows, mais également pour être enflé et de temps en temps lent.

Parmi la dessus-étagère les dispositifs sont des playlists futés, CD brûlant, étiquette imprimant, les possibilités pour déchirer des dossiers dans des formats multiples, réseau partageant, album et les options de vue d'écoulement de couverture pour renverser par vos CD et films dans le modèle, les commandes éditantes et parentales de ringtone, Podcasts intégré, et futé-brouillent l'option.